Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un genre particulier de littérature se cache derrière ce que j'appelle ici le "roman anglais" à la façon dont en parle David Lodge.

Une petite considération pour David Lodge, en premier, absolument considérable, ne serait-ce que pour tous ceux qui s'intéressent, de près ou de loin aux choses de l'Université.

David Lodge se qualifie lui-même comme un auteur anglais catholique et s'invite dans la catégorie des auteurs humoristiques.

Il dépeint la vie universitaire d'une petite université anglais, au nom fantaisiste, Rummidge, (université des Midlands) derrière laquelle se dessine la ville industrielle et triste de Birmigham et où sévit Phillip Swallow, triste professeur d'anglais, spécialiste de Jane Austen qui bénéficie d'un échange avec Morris Zap, professeur dans une université californienne, super star, en plein marasme matrimonial. leurs avions se croisent dans le ciel de l'atlantique (le roman commence ainsi) et, comme on s'en doute ce sont leur vie qui vont se croiser, l'un arrivant avec ses traditions coincées en pleine révolution sexuelle et l'autre, totalement américain, dans le paysage de l'ancien monde.

changementdecorC'est désopilant et profond à la fois et peut se lire en trois livres, publiés chez Rivages (et même rassemblés en un seul ouvrage).

le premier changement de décor est celui que je viens de dépeindre ; le second se déroule 20 ans plus tard, un tout petit monde, dans l'univers des congrès de littérature, où notre ami Philipp doit absolument présenter une conférence tandis qu'un étudiant irlandais Persse McGarrigle, poète qui découvre la vie, le monde et le structuralisme, se untoutpetitmondepromène de congrès en congrès courant après la belle Angelica Pabst, le fringuant Morris Zap toujours au fait de sa gloire, tous cherchant, derrière le pouvoir et la reconnaissance, l'amour.

C'est toujours aussi vrai et désopilant.

jeudesociétéLe troisième, Jeu de société, est un peu décalé par prapport aux deux premiers ; on retrouve certains des personnages, notamment Philipp Swallow, devenu doyen, mais l'histoire est centrée sur une jeune universitaire et un chef d'entreprise, appartenant à deux mondes, deux cultures radicalement opposées, la première Robyn qui étudie la sémiologie du roman industriel victorien, souhaitant faire un stage dans l'entreprise du second, Vic Wilcox, qui se demande comment on peut penser à autre chose que le rendement d'une usine.

Tout y est caricaturé, bien entendu, deux mondes, deux idéologie, la droit et la gauche pour résumer, deux cultures, le tout avec des rebondissements, des complicités, des voyage, de l'amour, bien entendu.

On le lit et on se précipite, en général sur changement de décor pour relire la série.

Tag(s) : #roman anglais

Partager cet article

Repost 0